Appel à volontaires

Testeur de véhicules autonomes, ça vous dit ?

En route vers le futur : une voiture dont le volant tourne tout seul, un passager qui traite ses e-mails sereinement avant la première réunion, un autre voyageur plongé dans son livre… Ce n’est pas une vision futuriste.

Publié le

Depuis 2019, Renault Group, en partenariat avec l’État, Île-de-France Mobilités, l’agglomération, l’Etablissement Public d’Aménagement Paris-Saclay et les villes de Gif-sur-Yvette, Orsay et Palaiseau, expérimente sur le Plateau de Saclay des modes de transports, 100 % électriques, autonomes et partagés, en service à la demande : c’est le projet Paris-Saclay Autonomous Lab. Aujourd’hui, nouvelle étape avec l’ouverture à des testeurs volontaires. Vous ?

 

Cinq prototypes Renault ZOE Cab et un minibus Milla seront mis à disposition des testeurs d’avril à juin 2022, entre les campus Polytechnique ENSTA, campus urbain, campus du Moulon et la gare RER Le Guichet. Grâce à leurs retours d’expérience, de nouvelles solutions de mobilité autonome, complémentaires des offres existantes sur le territoire de l’agglo Paris-Saclay pourront être explorées et évaluées.

Les véhicules circuleront de 7h30 à 19h entre les campus Polytechnique ENSTA, campus Urbain, campus du Moulon et la gare RER Le Guichet.

Les trajets se font en toute sécurité. Les passagers sont toujours accompagnés d’un opérateur de sécurité à bord qui peut à tout moment prendre le contrôle du véhicule.

 

Intéressé(e) ? Si vous souhaitez faire partie de l’aventure rendez-vous ICI

Ensuite, il suffira de télécharger une appli mobile fournie. Vous pourrez y appeler un véhicule en temps réel ou le réserver à l’avance. Le testeur indique son point de départ, sa destination et le nombre de passagers (la ZOE Cab peut s’arrêter en chemin pour prendre en charge d’autres passagers).


Plus d’informations sur le projet

 

Depuis 2019, Renault Group expérimente sur le Plateau de Saclay des services de mobilité, à la demande, 100 % électrique, autonome et partagée. Après une première phase, l’expérimentation « Paris-Saclay Autonomous Lab » franchis une nouvelle étape avec l’ouverture à des testeurs volontaires. Cette deuxième phase fait partie intégrante du projet SAM (Sécurité et acceptabilité de la conduite et de la mobilité autonome).