Cluster Paris-Saclay

Projet phare du Grand Paris, le cluster Paris-Saclay est un moteur pour le renouveau de l’industrie française et européenne. Inspiré par le succès de la Silicon Valley, l'ambitieux projet de cluster scientifique et technologique en cours de constitution sur le plateau de Saclay comporte trois grands volets.

  • Un volet scientifique, avec la constitution progressive de l'université Paris-Saclay, qui rassemble dix-huit universités, grandes écoles et organismes de recherche ;
  • Un volet économique, qui repose sur l'implantation des centres de R et D des grandes entreprises, la création d'un écosystème favorable aux jeunes entreprises innovantes et aux start-up et la valorisation commerciale des avancées scientifiques et technologiques réalisées sur le plateau ;
  • Un volet aménagement du territoire, centré sur le déménagement de six établissements d'enseignement supérieur sur le plateau et la construction d'un grand campus urbain, moderne et attractif.

La concentration de grands groupes et de PME innovantes associés à un pôle universitaire d’envergure mondiale, font, du cluster Paris-Saclay, un des 8 pôles d’innovation les plus importants au monde¹.

A termes, Paris-Saclay regroupera, entre 20 et 25 % de la recherche scientifique française.

-------------------------

¹ : Classement effectué par la Technology Review publiée par le Massachussets Institute of Technology (MIT)

 

Qu'est-ce qu'un cluster ?
Les clusters ont pour vocation de permettre la valorisation économique et commerciale des efforts de recherche publique et privée engagés sur un territoire grâce à l'action conjointe d'une multiplicité d'acteurs : organismes de recherche publique, universités, investisseurs, grands groupes industriels donneurs d'ordres, petites et moyennes entreprises (PME), start-up, etc. 

BÂTIR LE FUTUR

L’Etat a confié à l’Etablissement Public d'Aménagement Paris-Saclay (EPA créé à cet effet) la mission de porter l’aménagement de cette Opération d’Intérêt National (OIN). Une gouvernance associant la Communauté d’Agglomération et les communes concernées a été mise en place afin de garantir la mise en œuvre et la bonne fin de ce projet partenarial.

Élément central de ce pôle scientifique et technologique, le campus Paris-Saclay se déploie essentiellement sur la frange sud-est du plateau de Saclay, sur un périmètre de 7 kilomètres de long sur un kilomètre de large, allant du nouveau éco quartier Camille Claudel à Palaiseau aux portes de CEA dans le secteur de Saint Aubin. L’option retenue est de privilégier un aménagement dense et compact, permettant d’une part une vie urbaine avec toutes ses composantes, et d’autre part de préserver un espace naturel et agricole de grande qualité.

 

DES QUARTIERS EN PLEINE MUTATION

Ce projet s’organise autour de vastes Zones d’Aménagement Concerté (ZAC), permettant une mixité des programmes entre enseignement supérieur et recherche, habitat familial et étudiant, développement économique et services divers.

Deux ZAC ont été lancées au cours des dernières années :

  • la ZAC de Moulon située sur les communes de Gif-sur-Yvette, Orsay et Saint Aubin,
  • la ZAC Quartier de Polytechnique située sur les de Palaiseau et Saclay.
  • Une troisième ZAC, dans le quartier dit « Domaine de Corbeville », constituant un trait d’union entre les deux premières opérations, devrait être lancée, par la suite, sur les communes d’Orsay et Saclay.  

LE QUARTIER DU MOULON

Le projet urbain du Moulon, qui s’étend sur 337 ha, a vocation à accueillir les enseignants-chercheurs et les étudiants du monde entier, ainsi que de nouveaux habitants, dans un environnement urbain et paysager de très grande qualité. Il sera relié par la ligne de bus en site propre (TCSP) et la future ligne 18 du Grand Paris Express au quartier du Moulon et aux grands pôles franciliens. 

Un éco territoire connecté

Situé au croisement des communes de Gif-sur-Yvette, Orsay et Saint-Aubin, le Moulon accueille déjà de nombreux établissements d’enseignement et de recherche (Synchrotron Soleil, CEA, Supélec, l’Université Paris-Sud…) et des parcs d’activités. Le site prend aujourd’hui une autre dimension avec l’accueil de trois nouvelles entités : l’Ecole Centrale, l’ENS Cachan et le redéploiement d’une partie des activités de l’Université Paris-Sud. 

Les objectifs :
  • créer un quartier ouvert facilitant échanges et rencontres
  • Accueillir des établissements d’enseignement supérieur en veillant à créer des synergies entre eux et avec les activités économiques qui émergeront 
  • Améliorer la desserte en transports en commun et assurer l’accessibilité routière
  • Mixer logements étudiants et logements permanents
  • Créer un cadre de vie agréable dans le respect de fortes exigences de durabilité : attention apportée à la qualité architecturale des projets, au confort des espaces publics, à la mise en valeur du paysage
Le quartier s’organisera autour de deux pôles :
  • la future station Orsay-Gif du Grand Paris Express (L18), qui accueillera notamment des établissements d’enseignement supérieur, des activités économiques, des services et commerces, et un équipement majeur pour le campus urbain, le Learning Center
  • le quartier Joliot-Curie au sein duquel se constituera un véritable cœur de quartier accueillant des logements familiaux et étudiants avec une mixité des logements, des équipements et des commerces en lien avec les programmes campus.

QUARTIER DE L'ÉCOLE POLYTECHNIQUE

Ce quartier qui s’étend sur 232 hectares, accueillera les établissements d'enseignement supérieur et de recherche et améliorera le cadre de vie des étudiants et salariés. Il sera relié par la ligne de bus en site propre (TCSP) et la future ligne 18 du Grand Paris Express au quartier du Moulon et aux grands pôles franciliens. 

Un quartier à une forte vocation scientifique

Des espaces résidentiels avec des services, commerces et restauration seront créés. 

Mieux relié à la vallée et au reste du plateau par les transports en commun et des modes innovants de déplacement, caractérisé par des espaces publics de qualité, ce quartier s’inscrira dans son environnement urbain et naturel à proximité des coteaux boisés et de la forêt domaniale.  

Les objectifs : 
  • transformer ce site dédié à l’Ecole polytechnique en un quartier ouvert à tous
  • instaurer une continuité urbaine avec le quartier Camille Claudel et le quartier de Corbeville
  • accueillir des établissements d’enseignement supérieur en veillant à créer des synergies entre eux et avec les activités économiques qui émergeront
  • améliorer la desserte en transports en commun du site et remailler l’ensemble du quartier par des circulations routières et douces
  • mettre en place une trame paysagère importante pour offrir au quartier des espaces de qualité tant par leur esthétisme que par leurs usages.
  • réaliser une opération exemplaire en termes de développement durable en gérant de manière collective et innovante les enjeux liés à l’énergie, l’eau et l’assainissement et développer la biodiversité du plateau par l’aménagement de corridors écologiques. 
Le quartier s’organisera autour de la gare et de la bande centrale

Au cœur du quartier, la « bande centrale » est le lieu de la plus grande diversité d’usage. 

On y trouve une grande mixité entre les écoles, les résidences étudiantes, le logement familial, les entreprises, les services et commerces. Une trame régulière, avec des rues orientées nord-sud, plantée d’arbres et un axe central principalement dédié aux modes de déplacement doux.

A proximité directe sera implantée la future gare de Palaiseau de la ligne 18 du Grand Paris Express.

QUARTIER DE CORBEVILLE

Le quartier s’étend sur environ 80 hectares sur les communes d’Orsay, Palaiseau et Saclay.Il est situé entre deux opérations d’aménagement d’envergure sur le Sud du plateau de Saclay relevant de l’Opération d’Intérêt National Paris-Saclay : le quartier du Moulon et le quartier de l’Ecole polytechnique.  De par sa situation, il est un élément d’articulation majeur entre ces deux quartiers.

Les objectifs :
  • aménager l’articulation entre le quartier de l'Ecole polytechnique et le quartier du Moulon
  • développer un quartier mixte de logements, d’activités économiques, de services, de commerces et d’équipements, en particulier sportifs
  • intégrer le quartier dans son environnement : développer le rapport aux coteaux boisés et aux espaces agricoles
  • organiser les liaisons plateaux-vallée
  • intégrer le métro (future ligne 18 du Grand Paris Express  et le TCSP dans un maillage viaire reconfiguré.


Informations annexes au site