Innovation , Environnement

We connect et COVID 19 : des capteurs dans les eaux usées

Grâce à l’installation de capteurs dans ses canalisations, l’agglomération peut désormais surveiller la circulation du virus.

Publié le

Dans le cadre d’un projet européen, la Communauté d’agglomération expérimente durant un an un outil de diagnostic permanent des eaux usées sur 7 villes de l’agglomération*. L’outil est développé par We CONNECT, une entreprise née dans les pépinières Paris-Saclay.

Un suivi en temps réel du virus

La surveillance des eaux usées dans la gestion de la crise sanitaire actuelle est particulièrement intéressante car elle fournit des données prédictives sur la circulation du virus.

Grâce à la détection du virus en temps quasi réel, les données permettent de suivre l'évolution de l'épidémie plus rapidement et sans attendre l’évaluation des tests et des hospitalisations.

En cas d’évolution significative, dans une ville ou sur un quartier, les données transmises à l’Agence Régionale de la Santé (ARS) et à la commune permettent d’anticiper les pics épidémiques. Concrètement, face à une augmentation suspecte dans un quartier, il pourrait être proposé à ses habitants une campagne de dépistage afin d’éviter que la situation ne s’aggrave.

Une gestion intelligente des eaux usées

Autre fonction de ces capteurs : la détection de traces de pollution aux hydrocarbures, la présence de nuisibles ou l’encrassement des canalisations.  L’information qui remonte au jour le jour, permet d’intervenir très vite et de prévenir les éventuelles conséquences sur le réseau. Les services de l’agglomération peuvent rapidement opérer une action de pompage des hydrocarbures détectés ou de curage des canalisations encrassées bien en amont. Cette gestion intelligente offre enfin un autre avantage de taille : la réduction des coûts d’’entretien du réseau.

*Chilly-Mazarin, La Ville du Bois, Les Ulis, Linas, Longjumeau, Orsay et Palaiseau

 

We CONNECT : Une jeune PME à la pointe de la technologie environnementale