Développement durable

Pose du 1er pieu de l’observatoire ornithologique des étangs de Saclay

Jeudi 20 juin, Christian Page, le maire de Saclay, a posé le 1er pieu symbolique de l’observatoire ornithologique des étangs de Saclay, en présence d’Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), et de Michel Bournat, président de la CPS.

Publié le

L’observatoire ornithologique ouvrira début 2020. Il sera situé sur la rive Nord de l’étang Vieux. L’accès se fera par une passerelle en bois traversant les bois qui jouxtent l’étang. Au bout de cette passerelle, l’observatoire se dressera discrètement à 2 mètres au-dessus de l’eau. L’Atelier Plantago a imaginé un édifice circulaire de 30 m2, tel un nid émergeant de la roselière présente sur cette rive de l’étang.

 

Avec ses bardeaux de bois, ses isolants en chaume et ses plantes grimpantes, l’observatoire ornithologique de Saclay devrait parfaitement se fondre dans le paysage et il offrira les meilleures conditions d’observation. Cet édifice biosourcé sera également réversible, au sens où il peut être déconstruit à tout moment. Son accès sera réglementé et devrait être limité à une quinzaine de personnes en même temps, ce qui permettra de maîtriser l’impact sur l’environnement.

 

 

En lien avec la Communauté Paris-Saclay, la Ville de Saclay souhaite développer la vocation pédagogique de l’équipement. Des dispositifs d’information sont prévus sur place et l’observatoire (accessible aux personnes à mobilité réduite) accueillera régulièrement des scolaires du territoire. Outre les partenaires financeurs, plusieurs associations environnementales sont associées au projet (LPO, Association Des Étangs et Rigoles du plateau de Saclay, NaturEssonne), ainsi que le Syndicat Intercommunal d’Aménagement de la Vallée de la Bièvre et le Syndicat de l’Yvette et de la Bièvre.

 

 

D’un investissement de 339 106 €, l’observatoire ornithologique est financé par la Ville de Saclay (105 399 €), le Département de l’Essonne (118 707 €), la Région Île-de-France (50 000 €), le fonds européen LEADER (35 000 €), la Communauté Paris-Saclay (30 000 €).