Travaux

Le Premier ministre inaugure le chantier de l’ENS Paris-Saclay

Publié le

Mardi 14 mars, Bernard Cazeneuve s'est rendu à Gif-sur-Yvette pour inaugurer le chantier de l'École Normale Supérieure Paris-Saclay. Le Premier ministre était accompagné de Thierry Mandon, secrétaire d'État chargé de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et, pour l'accueillir étaient notamment présents Pierre-Paul Zalio, le Président de l'ENS Paris-Saclay, Gilles Bloch, Président de l'Université Paris-Saclay, Michel Bournat, Maire de Gif-sur-Yvette, Président de l'agglomération Paris-Saclay, et Philippe Van de Maele, Directeur général de l'Établissement public d'aménagement Paris-Saclay.

 

Le nouveau bâtiment de l'ENS Paris-Saclay doit ouvrir ses portes à la rentrée 2019. La totalité des activités aujourd'hui présentes sur le site de Cachan vont déménager sur le plateau de Saclay. Environ 2 200 étudiants y sont attendus, auxquels s'ajoutent les enseignants, chercheurs, personnels techniques et administratifs, soit au total environ 3 000 personnes. L'ENS Paris-Saclay forme aux métiers de chercheur et d'enseignant, ainsi qu'à l'ensemble des métiers de la fonction publique et du secteur privé à très forte expertise scientifique.

 

Le projet architectural

 

Bioclimatique, ce bâtiment de plus 44 000 m2 est conçu par Renzo Piano Building Workshop (Centre Georges Pompidou à Paris). Il s'articule autour d'un grand jardin intérieur et compte plusieurs espaces ouverts sur le reste du campus, dont une salle de spectacles, un restaurant universitaire et un amphithéâtre de 500 places mutualisé avec CentraleSupélec et l'Université Paris-Sud.

 

Un établissement ouvert sur l'écosystème Paris-Saclay

 

En s'installant sur le plateau de Saclay, l'ENS Paris-Saclay s'inscrit dans une dynamique d'avenir, comme l'a rappelé le Premier ministre : " Si l'occasion est historique, c'est que la création du campus de Saclay rend possibles des collaborations bien plus étroites et plus fructueuses que par le passé entre établissements académiques, entre recherche publique et recherche privée, entre grandes entreprises et PME ". Bernard Cazeneuve de saluer " la détermination de Pierre Paul Zalio, le Président de l'ENS, qui a mené un remarquable travail d'équipe au sein de cet établissement, en partenariat avec de nombreux autres acteurs (...) l'Établissement public d'aménagement Paris-Saclay, avec sa Présidente Valérie Pécresse et son directeur général Philippe Van de Maele, et bien sûr les services de l'État. Les collectivités et leurs élus se sont, eux aussi, fortement mobilisés (...) pour donner vie au campus Paris-Saclay ".

 

Un environnement favorable

 

Le Premier ministre a également insisté sur la dimension économique du cluster : " Paris-Saclay est aussi un projet tourné vers l'innovation, la création de nouvelles activités et de nouveaux emplois. Les grandes firmes présentes sur le territoire -Safran, Nokia, Thalès, Renault, PSA, Air liquide, EDF, pour n'en citer que quelques-unes - y contribuent pleinement. Elles savent qu'elles se trouvent à Saclay dans un environnement idéal pour développer une stratégie d'innovation ouverte et partagée ; elles pourront y nouer de nouveaux liens avec les PME, les start-up et la société dans toute sa diversité. Nous attendons d'elles, réciproquement, qu'elles s'impliquent dans les cursus de formations proposés à Saclay ".

http://www.gouvernement.fr/partage/9021-paris-saclay